Militants de l'UNI armés arrêtés par la police

Publié le par SCALP87

Décidément notre tract sur le vrai visage de l'UNI et ses méthodes est régulièrement justifié dans l'actualité par les actions de l'UNI un peu partout.

Article sur le blog de la CNT FAU Nanterre

Arrestation deux militants de l'UNI à Tours.
Témoignage d'étudiants :

Nous rentrions chez nous, lorsqu'à proximité de la faculté des tanneurs de Tours, nous avons aperçu un groupe de jeunes au niveau de l'esplanade qui tentait de débloquer la fac. Nous en avons reconnu un certain nombre (vu
en A.G.), dont le président de l'UNI. N'ayant pas réussit à débloquer celle-ci, ils ont commencé à la recouvrir d'affiches.

Nous les avons interpelés, le ton est monté. C'est alors que le président de l'UNI a sorti sa matraque télescopique. D'autres membres de l'UNI ont accouru. Nous leur avons pris leurs affiches, s'en est suivit une bousculade lors de laquelle un des membres de l'UNI a été mis à terre.

Ils ont voulu appeler la police, mais celle-ci, certainement à proximité et déjà au courant de ce qui se passait, est arrivée avant même que l'un d'eux n'est pu téléphoner. Sur place, la police a procédé à un relevé d'identité de toutes les personnes présentes. Trois matraques télescopiques et un couteau à cran d'arrêt ont été trouvés sur des membres de l'UNI.

Le président de l'UNI université, le président de l'UNI lycée et un membre, déjà connu de nos luttes, ont été emmenés au commissariat.

Ils ont également interpelé celui de nous quatre qui avais mis l'un membre de l'UNI à terre.

Pour l'instant, nous ne savons pas si notre camarade est en garde à vue ou en contrôle d'identité. Nous n'avons pas plus d'informations sur la qualification des faits juridiques qui lui sont reprochés.

Face à des personnes qui collent des affiches avec matraques et cran d'arrêt, nous ne tolérons pas et ne tolèrerons plus leur présence sur nos lieux de luttes.

Pas de fachos, ni de blattes dans les facs et les lycées.
Le fascisme, on l'élimine ou on en crève.

A Tours, Le 04 Mars 2009
contact 06 34 19 64 98

Dernière minute : notre camarade a été libéré en fin d'après midi après 16 heures de garde à vue. Une procédure doit être mise en oeuvre contre les militants de l'UNI ayant des matraques et un couteau. Notre camarade doit
attendre la décision du magistrat pour savoir si il y aura des suites judiciaires le concernant.



On se souvient de la non-réponse de l'UNI à notre tract et là que va t-il se passer? A Poitiers l'UNI tente d'incendier l'amphi occupé par les étudiants et personnels en lutte, à Tours les militants de l'UNI sont armés de matraques télescopiques et de cran d'arrêt, dans le Sud l'UNI s'allie avec les Identitaires, etc etc...
Vous pouvez toujours nier tous ces faits, mais votre histoire, vos méthodes sont une réalité que les militants de gauche, antifascistes, connaissent et subissent.


Publié dans Communiqués

Commenter cet article

marta 10/03/2009 17:37

et oui l'UNI est bel et bien une formation trés proche tant en actes qu'en discours de l'extreme droite!!

UNI HORS DES FACS ET DES LYCEES!!!

A ce propose vous pouvez lire l'exclentissime tract du SCALP 87 sur l'UNI:

http://scalp87.over-blog.com/pages/Le_vrai_visage_de_lUNI-219131.html