Concert nazi (RAC) à Lyon annulé!

Publié le par SCALP87

No pasaran!
La réactivité et l'efficacité des militants et du réseau antifasciste est une fois de plus prouvée.
Des liens expliquant la situation :
http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=01&article=6649

http://libelyon.blogs.liberation.fr/info/2008/11/un-concert-no-n.html

Un concert néo-nazi interdit samedi soir à Lyon

EXTREME-DROITE - La soirée était annoncée depuis un moment sur quelques sites d'extrême-droite européens. Un concert à Lyon, avec trois groupes, l'un français et deux belges. Trois formations skinheads, l'une lyonnaise de la mouvance hooligan, et qui devaient jouer samedi soir dans une salle du 9e arrondissement lyonnais. Des militants antifascistes, alertés, ont commencé par essayer de dissuader le patron de la salle. Comme ils n'y arrivaient pas, ils ont informé la presse, et imprimé des pages des sites d'extrême-droite qui annonçaient le concert, ainsi qu'une interview dans laquelle le leader de l'un des groupes, Les Vilains, disait tout le bien qu'il pense des "bougnoules". Le responsable de la salle a fini par annuler le concert, en expliquant qu'il refusait "la politique" dans sa salle...

La soirée était prévue au Lyon's hall. Un lieu qui dispose de studios d'enregistrement et de trois salles de concert bien équipées. La plus grande (150 places) était réservée par les nazillons. L'endroit fonctionne avec un système de prêt gratuit, théoriquement pour les petits groupes underground de la région lyonnaise. L'association qui le gère se contente de faire son beurre avec la buvette.

 "Un homme est venu réserver la salle, raconte Olivier Baraton, le responsable du lieu. Il avait un peu plus de 40 ans. Il s'est présenté comme étant du virage sud du stade de Gerland, il voulait faire une soirée bière et musique avec des groupes de copains. Je lui ai rappelé qu'il y avait des règles et qu'il ne fallait pas faire de politique." L'homme n'a laissé qu'une adresse E-mail.

Les groupes prévus en font de la politique. A leur façon. Les Vilains, affiche de la soirée, propose des tubes gracieux comme "Hooligan" ou "SS-skinhead girl". Issu de Bruges, il est dirigé par le patron d'un bar à bière de la ville où l'on donne régulièrement des concerts Rac (Rock against communism). Les Belges  de Short Cropped, qui se situent dans la même veine, y jouent parfois, et eux aussi étaient attendus samedi soir à Lyon. A leurs côtés devait se produire un groupe local, Match retour, qui joue régulièrement autour de Lyon et se situe dans la mouvance Blood and honor, né en Angleterre et qui fédère des skins hooligans d'Europe du Nord, des pays d'ex-URSS, mais aussi dans certaines villes françaises.

Le concert était annoncé sur des sites ultras français, mais aussi à l'étranger. Sur un site fasciste milanais, sur un site "national socialist" tchèque, un site de "whitepower" espagnol. A Lyon, l'information, diffusée dès jeudi sur le site de Rebellyon (lire), site alternatif lyonnais, a provoqué un vif émoi. D'abord chez le patron de la salle. Un peu lent à la détente, il a fini par réaliser dans quelle galère il s'embarquait, et a annulé la soirée , sous la pression conjointe des associations anti-fascistes, et du propriétaire des murs. Une société contrôlée par les collectivités locales lyonnaises.

Olivier BERTRAND



On ne peut que se féliciter d'une telle décision. Même si le responsable de la salle a mis du temps à réagir, au final ce concert néo-nazi qui aurait attiré des dizaines et des dizaines de néo-nazis n'a pas eu lieu malgré la tentative d'avancer masqué.
Le réseau antifasciste Lyonnais ainsi que d'autres villes en soutien montre une fois de plus son efficacité et sa détermination dans la lutte antifasciste.

NO PASARAN!

 
                                      





Publié dans Musique

Commenter cet article

Frondeur36 28/11/2008 23:06

La lutte est quotidienne et chaque victoire sur les néo-nazis est une étincelle supplémentaire qui embrase le coeur des militants antifa.
Unis pour la liberté et l'égalité nous combatterons pour toujours cette gangrène...
Bravo à tout ceux qui ce sont bougés pour annuler cette abomination!!!

marta 27/11/2008 09:20

la seule pitié c'est de se renvendiquer "identitaire et rebel" et d'aller pleurer dans les jupons des flics dés que tu prends une claque!!
Pathétique fachos prépubéres de limoges champion du monde de course à pieds et protégé par lezs flics car trop laches pour nous affronter!!

Pti'Mat 25/11/2008 23:08

OUAI gamin!
C'est la rue ma gueule !

. 23/11/2008 15:29

ils sont tout heureux les crasseux staliniens ! y sont fait interdire un concert !
quelle pitié