Sans papiers agressés par une partie du SO CGT à Paris !

Publié le par SCALP87

Quelle triste enchaînement, dans l'article précédent nous vous parlions d'un concert en soutien aux sans papiers limougeauds mais dans cet article nous vous parlerons d'une agression subit par les sans papiers à Paris, par des membres du SO de la CGT.
Clarifions les choses et donnons un maximum d'informations.

Plusieurs liens et citations trouvés sur le net :

Topic sur le CCC Forum

Article Indymedia

  • Paris les nervis du S.o de la Cgt agressent les sans papiers
  • Du syndicalisme de cogestion jusqu'à la Collaboration de classe ouverte et assumée avec la police et la milice Sarkozyste
  • Aujourd'hui le 22 mais le S.O de la CGT a agressé honteusement et avec la plus grande des Lâcheté et de Violence nos camarades grévistes sans papiers qui occupent la bourse du travail de la rue Charlot à Paris depuis bientôt 15 jours
  • Témoignage :
  • Il est aux alentours de 15 heures peut être 15 heures 30, la manifestation commence a partir de Bastille, sur le boulevard depuis une demie heure on voit roder « l'air de rien » des nervis et « gros bras » du service d'ordre de la C.g.t, a ce moment présent ils ne font rien, mais matent quand même « sévere » avec de « droles » de regards bien méchants, du coté de la bourse du travail.
  • Les copains et camarades sans papiers se doutent bien à ce moment que ces « gros bras » et Nervis du service d'ordre de la Cgt qui nous tournent « dicrétement » autour sont trop « tranquilles » pour êtres honnêtes et que ceux-ci on dépêchés ces quelques « éclaireurs » pour plus que probablement nous préparer un gros coup de vache.
  • Vers 16 heures arrive le carré de tête de la Cgt avec tout les « pipoles » du syndicat dont le funeste Beatles de Montreuil alias Thibault qui parade comme a son habitude devant les médias, suivi de prés, par les trognes peu amènes du service d'ordre de ce « syndicat »
  • So de la Cgt flics en « civils » une longue histoire d'amour et de collaboration
  • Piteuse tentative de reprendre la bourse du travail par le So de la C.g.t
  • Vers 16 h15 environ. Aussitôt arrivés prés de la bourse du travail, les premières provocations du service d'ordre de la Cgt commencent, d'abord nos camarades sans papiers grévistes on droit a des insultes, puis viennent des gestes équivoques, puis vite les premiers coups de leur part pleuvent , quelques Nervis du S.o s'en prennent carrément physiquement a des copains sans papiers isolés en les bousculant , quelques seconde plus tard, alors que les copains sans papiers tentent de garder leur calme, le « chef » du service d'ordre ( alias le rouquin) un grand à l'air haineux , fait mettre ses Nervis en ligne et donne aussitôt l'ordre de charger, s'ensuit une première charge un peu de panique de notre coté, c'est-à-dire du coté des soutiens et des sans papiers, mais tout le monde se ressaisit vite, l'affrontement , bien que violent ne durera pas longtemps, car soutiens et sans papiers se mettent en ligne et on repousse peu a peu les Nervis, qui aussitôt appellent bien évidemment à la rescousse quelques-uns de leurs amis flics en « civils » parmi lesquels on reconnaît vite le commandant des matraqueurs en « civils » présent lors des dernières manifestations Lycéennes - ho ! ! ! c'est vraiment pas difficile a les reconnaître ceux la ! ! ! Ces « civils » ils font partie de la même équipe qu'on voit toujours sur Paris en train d'agresser et de tabasser dans les manifestations de lycéens a coup de gazeuses et de matraques télescopiques ( c'est toujours les mêmes depuis le Cpe ) , ces « civils » parisiens c'est toujours ces mêmes trognes haineuses et formatées made in Sarkoland, qui même quand ils tentent de se déguiser en d'jeuns ou en lascars font que leurs attitudes et autre « roulages de mécaniques » les trahissent toujours et qu'on les repère a des km .
  • Bilan des violence des NERVIS de la CGT dans la bagarre un copain s'est pris 4 a 5 nervis de la sur le dos - A cinq contre un on admire le « courage » de ces « gros bras » par chance ce copain s'en tirera qu'avec quelques bleus et bosses (quand même), un copain Photographe reporter indépendant, se verra agressé très violement par deux autres nervis, très énervés, qui ont essayés de lui casser son appareil Photo pour avoir vu leurs sale trognes « immortalisées » dedans. des copains gréviste sans papiers se sont pris de nombreux coups de matraques et de gants plombés ,
  • EST-CE LA UNE ATTITUDE « SYNDICALE » DE S'EN PRENDRE A DES GREVISTES NON C'EST UNE HONTE DISONS LE CLAIREMENT HONTE AUX NERVIS ET AU SERVICE D'ORDRE DE LA CGT
  • Triste Bilan cependant pour les NERVIS de la CGT
  • Devant la détermination et il faut bien le dire la solidarité entre grévistes sans papiers et soutiens nos « courageux gros bras » parmi lesquels nous avons reconnus des membres des secteurs banques, livre, et- même police de la Cgt on du se replier plutôt piteusement sous la protection de leurs amis flics en « civils » et de leur commandant . Coucou le « syndicalisme » façons CGT 2008 une honte ! ! !
  • HONTE A CE SERVICE D'ORDRE DE LA CGT LA HONTE DU « SYNDICALISME » MADE IN F-RANCE .
  • En tant que soutiens et amis des sans papiers Nous ne sommes plus et pas dupes, nous ne pouvons que constater qu'une foi de plus le service d'Ordre de la CGT s'est encore piteusement illutré comme des cogneurs SUPLETIFS ZELES DU MEDEF ! ! ! pour beaucoup d'entre nous présents cette après midi nous savons desormais que les « gros bras » et le service d'ordre de la CGT ont choisi son leur camp ET CE N'EST DEFINITIVEMENT PAS CELUI DES TRAVAILLEURS NI CELUI DE NOS LUTTES
  • Post scriptum
  • Précisions avant d'entendre bêler comme les moutons qu'ils les bureaucrates sans cerveaux ni esprits critique , les petit soldats collabos « réformistes » du pseudo « syndicalisme » de Cogestion, ce témoignage n'est pas une attaque contre les militantEs de base de la Cgt, mais une critique des pratiques ignoble du Service d'ordre et des « hautes » sphéres de la direction Dévoyée et Corrompue de ce syndicat, celle des Thibault, Dumas, et autres le Digou qui depuis longtemps nous on démontrés et prouvés leur dégueulasse duplicité et leur doubles langages qui n'a rien a envier a la haine de classe des parasites du MEDEF
  • D'ailleurs chose qui contredisait bien l'attitude DEGUEULASSE du service d'ordre de la CGT et du carré « pipole » de tête nous avons entendu dans nombre de cortége d'unions locales Cgt qui précédaient le « carré de tête » de nombreux slogans de solidarité avec les sans papiers occupants de la Bourse du Travail.
  • En conclusion car nous nous doutons bien et nous nous attendons désormais à ce que la direction de la CGT tente a nouveau, un nouveau coup de force contre nos camarades grévistes sans papiers de la Bourse du travail de la rue Charlot dans les jours a venir.
  • Nous appelons donc le maximum de Soutiens a venir rejoindre le plus nombreux possible nos camarades grévistes sans papiers . sur place rue Charlot chaque jour a venir a partir de demain 23 mai 2008
  • Merci également a tout ceux qui on pris des Photos ou des vidéos des violences dues a la triste ballade du So de la CGT de les déposer sans aucune modération sur le net on vous fait confiance la dessus il n'y a pas de problème
  • NON A LA REPRESSION DES PSEUDOS « SYNDICATS » REFORMARDS
  • SOUTIEN TOTAL AUX GREVISTES SANS PAPIERS DE LA BOURSE DU TRAVAIL DE LA RUE CHARLOT
  • LE CAS PAR CAS ON EN VEUT PAS REGULARISATIONS SANS CONDITIONS DE TOUT LES SANS PAPIERS
  • NI PATRIES NI FRONTIERES NI NATIONS PERSONNE N'EST ILLEGAL-LE
Autre article Indymedia
  • Voici comment démontrer, photos à l'appui, que certains membres du SO à l'oeuvre dans une récente manif lycéenne à Paris, sont les mêmes que ceux qui s'en sont pris aux sans-papiers de la Bourse du Travail, hier lors de la manif des retraites...
  • Dans un récent article publié sur Indymedia Paris par Nicomock, plusieurs photos montrant un SO particulièrement violent lors d'une manifestation lycéenne à Paris en mars/avril 2008.
  • Dans un autre article encore plus récent, puisque daté d'hier, plusieurs photos nous montrent un SO tout aussi violent, s'en prendre aux sans-papiers et leurs soutiens qui occupent actuellement la Bourse du Travail de la rue Charlot.
  • Ces photos, mises en relations les unes avec les autres, permettent de démontrer que ces deux SO ne font qu'un et qu'il ne défend un seul intérêt : celui du gouvernement, ses grandes centrales syndicales - adeptes du "dialogue social" - aux ordres, bien déterminées à lui apporter toute légitimité jusqu'à se charger du contrôle social, voire de la "neutralisation" (pour ne pas reprendre un terme cher à PB), d'une partie de la base devenant de plus en plus incontrôlable.
  • Les centrales syndicales pratiquent le "dialogue social" avec le pouvoir réactionnaire !
  • Les centrales syndicales pratiquent le "matraquage social avec les militants qui refusent de marcher au pas !

 

Plusieurs photos montrant les nervis du SO à l'action








Le SCALP Limoges ne peut que s'indigner devant un tel comportement de la part de membres du SO de la CGT. Ce SO qui a agit comme des flics, comme des nervis d'extrême-droite, avec gants plombés, batons, prêts à casser du lycéens (cf les anciens mouvements lycéens) et sur les photos du sans papiers.
Il est cependant important de préciser que nous ne mettons pas dans le même sac ces membres du SO et les militants CGT, et bien que condamnions les récents actes de ce SO nous ne mettons pas en cause le travail syndical des militants CGT, en espérant qu'en interne des critiques se fassent entendre pour que les responsables de ces actes soient sanctionnés et que la direction de la CGT se prononce clairement contre cette répression. Mais de tels actes ne s'oublient pas, comme les 3 militants CNT tabassés par des membres du SO CGT pendant la manifestation du 1er mai 2004 (avec une fracture au visage pour un), un SO de syndicat qui charge un groupe de sans papiers ne s'oublit pas.
Nous nous allions donc aux multiples demandes d'explications envoyées aux nombreuses fédérations CGT pour que cette agression ne passe pas sous silence.

Solidarité et soutien avec les sans papiers d'ici et d'ailleurs qui luttent pour leurs droits et leur dignité humaine. Courage aux sans papiers occupants la Bourse du travail à Paris.

Régularisation de tous les sans papiers!

Publié dans Communiqués

Commenter cet article