1er Mai Rouge et Noir !

Publié le par SCALP87

En cette journée des travailleur-se-s, le SCALP Limoges s'est rendu à la manifestation traditionnelle du 1er mai, afin de prouver notre activité et notre détermination.

Nous étions vers la fin de cortège, aux côtés de nos camarades de la CNT, du collectif  féministe "Le Torchon Brûle" et des sans papiers (site pour le moment indisponible). Nous avons ainsi déployé notre banderole « SCALP Limoges : Antifascistes, Antisexistes, Anticapitalistes », ainsi que de nombreux drapeaux colorés de rouge et de noire, emblématiques de nos idéaux. L'ambiance était chaleureuse, les slogans également, on a pu entendre les traditionnels « Section Carrément Anti Le Pen » « Tout est à nous, rien n'est à eux » , ainsi que quelques hymnes comme « Les Nouveaux Partisans ». Tout au long du parcours, tapissé d'affiches SCALP, CNT, anti-biométrie et anti-expulsions, on a donc pu constater que les revendications rouges et noirs étaient bien représentées à Limoges, contrairement à celles des organisations traditionnelles tel le PS et le MJS, visiblement tout aussi absents des rues de la ville que du combat politique.

Voilà donc un cortège dont nous pouvons être fiers, on remercie donc la CNT, ainsi que toutes les personnes qui ont rejoint cette partie de la manifestation.

N'oublions pas d'exprimer notre profonde solidarité avec les sans papiers, qui chaque jour risquent l'expulsion et qui chaque jour survivent tant bien que mal. Un concert en soutien aura lieu à la Fourmi le samedi 24 mai, pensez-y!
Regularisation de tous les sans papiers!

 

2 photos :































 

Publié dans Communiqués

Commenter cet article

vert chez moi 04/07/2008 10:09

c'est tout simplement parce que nous ne sommes pas d'accord, que nous ne le serons jamais et pour des raisons assez évidentes et profondes.


ces propos reviennent comme un bon nombre de fois dans ta réponse
sans qu'on comprenne en quoi nous ne sommes pas d'accord sur l'Anticapitalisme et de nombreux thèmes
cela laisse juste entendre : "on a décidé qu'on était pas d'accord" point barre

à lire ce que dis Scalp, ou bien la CNT... à lire ce blog... à discuter avec des militants ailleurs en France...
franchement je vois pas trop sur quoi

à part décréter : "on est pas d'accord"
c'est tout ?

si au moins on avait un début de quoi que ce soit sur "sur quoi on est pas d'accord" ?

personnellement, je pense surtout qu'on est pas d'accord sur les "méthodes" (et encore) mais qu'on l'ait sur les "finalités"
(à quelques détails près : mais concernant ces détails les désaccords existent aussi en votre sein comme chez nous)

Je crois également nécessairement (pour certains militants notamment) que vous confondez parfois utopie idéale et méthodes

Certains imaginant une société idéale (très précisément imaginé parfois) alors que les méthodes utilisés (en cohérence) viennent s'écraser sur le mur des idéaux

(alors que pour certains la société idéale doit être comme ça et comme ça... et forcément avec une démocratie direct et tout et tout par exemple... on constate rapidement que leurs souhaits sont écrasés devant l'évidence que ce sera justement le peuple qui décidera bien loin parfois de leurs "souhaits" ....

(et c'est là qu'intervient souvent malheureusement "la minorité révolutionnaire" qui souhaite "imposer" son idéale à elle... )

(Pas besoin de me faire des cours d'histoire ;) je connais assez bien les quelques exemples ayant fonctionnés, trop peu de temps malheureusement (je pense en Ukraine mais pas seulement)

mais décréter comme ça "on est pas d'accord" et ce sera comme ça éternellement... c'est un peu simple

quand à Marta qui préfère se réfugier dans je ne sais quoi en me traitant de social traitre, focus et hypocrite, je la laisse à ses affaires...


Pti Mat : merci pour ce rapide cours d'histoire... je connaissais
Mais je pense quand meme ce que je dis : quelquesoit la "politisation" "rouge" des seconds je crois qu'il y a confusion sur certaines choses
(du coup personnellement je me demande si je suis pas plus proche des premiers que des seconds...)

Pti' Mat 28/06/2008 12:29

"mais il faudra quand même revoir ses classiques sur l'anarcho syndicalisme"

"les combats de la CNT c'est bien du syndicalisme anarchiste ?"

Je crois que sur ce point la leçon s'impose aussi pour toi. . .

La CNT pratique le syndicalisme révolutionnaire.
Petit rappel, la CNT française n'est pas totalement pareil que la CNT des années de guerre civile esapgnole en 36.

Il ya 2 CNT à cause d'une scission: La CNT-AIT (Association Internationale des Travailleurs, dont fait partie la CNT espagnole) elle, oui, se revendique clairement anarchiste, imposant parfois presque un dogme et refusant les révolutionnaires côté marxiste/communiste en son sein. On peut dire (pour ce qui est de l'AIT française) qu'elle ne fait aps du tout de syndiclaisme mais plutôt de la propagande anarchiste, d'ailleur c'est pour celà qu'il en existe presque plus.

La CNT dite "vignoles", elle, a été exclu de l'AIT parce qu'elle est ouverte à tous les révolutionnaires de gauche voulant établir un syndicat solide, et voulant faire du syndicalisme, écarter donc la propagande anarchiste et se conssacrer à un travail d'unité, lutte des classes, syndicalisme révolutionnaire, anarcho-syndiclaisme (elle se revendique d'ailleur de la continuité de la CGT a ses premières années).
Le syndicalisme révolutionnaire est une vision bien spécifique, puisque qu'il donne la possibilité d'un syndicat politisé, ayant un projet de société "le communisme libre" qui ressemblerai dans la théorie au communisme des conseils, émanant des bases du syndicalisme, c'est à dire contrôl de la base, élus révocables, en gros, un communisme allant de bas en haut et non pas de haut en bas comme le parti, c'est pour celà qu'apparait aussi le terme "libertaire".

L'anarcho-syndicalisme, ce n'est pas le "syndicalisme anarchiste"; c'est la pratique radicale de moyens de pression contre le capitalisme, les patrons et ses sbires: sabotages, boycott, occupation des lieux de travail, grève générale, expropriation ect. . .
C'est juste le terme pour désigner une certaine pratique du syndicalisme apparue avec la mouvance libertaire pour construire la CGT.

marta 27/05/2008 14:31

Florent: tu confirmes tout ce que je pense des sociaux traites: des focus et des hypocrites de premiére. MJS/PS/verts...qui se ressemblent s'assemblent!
Je vais m'arreter la puisque tout à été dit par SCALP87.

vert chez moi 26/05/2008 13:36

je ne suis pas Cyril (élu vert) mais Florent

à force de voir des sociaux traitres partout vous allez être bien seul ?
et si chacun se retrouve seul dans son coin (y compris ceux qui sont en mal de gauchisme) c'est clair que nous allons avancer...

d'ailleurs le terme "votre cortège" me rappele malheureusement certains syndicats qui manifestent toujours "à part"
(Nous on est les vrais anticapitalistes, les mieux... et tout les autres c'est des traitres)

mais peut être devriez vous entourer Votre Cortège avec des chaines ? non ?
voir peut être manifester seul ? à d'autres heures ? d'autres jours ?
(si nous étions présents pas très loin de vous, c'est peut être parce que nous nous sentions mieux ici non ?
ne croyez vous pas ?)

Mais Soit chacun devrait défiler avec des chaines pour marquer son cortège et bien l'encadrer
on sait jamais oui...

cela mérite reflexion ? non ?
et je dis ça avec un brin de provocation

si vous ne souhaitez pas être un allié soit
sachez tout de même qu'ailleurs en France l'entente peut exister
(je connais même des jeunes verts qui sont à la CNT... houuuu le drame.... d'autres à la CGT d'autres ailleurs...)
mais peut être que vous considérez certains de vos camarades de la CNT comme des traitres ?
(mais va savoir, si j'avais l'idée d'être à la CNT, peut être que je me ferai exclure car je suis d'avance marqué du sceau de la traitrise par simple appartenance au jeune vert ?)

sur ceux je vous laisse entre "non traitres"
et vrai anticapitaliste pur beurre
mais il faudra quand même revoir ses classiques sur l'anarcho syndicalisme

et je dis ça en toute amitié de combats
après vous en faites ce que vous voulez ;)

surtout que théoriquement
les combats de SCALP c'est bien l'antifascisme ?
les combats de la CNT c'est bien du syndicalisme anarchiste ?

et pas une "espèce de chasse aux traitres" ?
(il n'y avait pas d'arguments de l'unité
mais plutôt des pistes où il y a des "combats collectifs"
d'ailleurs parmi ces combats je ne peux qu'approuver votre campagne sur la biométrie, notamment avec le résultat du procès d'Alain Dorange qui s'approche)

SCALP87 27/05/2008 00:41


Une chose essentielle à préciser : un commentaire est rédigé par une personne et lorsqu'il s'agit pour nous de répondre à des commentaires sur notre blog forcément les propos ne sont pas les mêmes
suivant la personne qui répond. Alors sûrement que dans le commentaire de marta les choses auraient pu être dites différement, mais bref c'est juste pour dire que les commentaires (et il en est de
même pour certains articles) doivent être vus comme les propos d'une personne, si quelqu'un d'autre t'avait répondu peut-être cela aurait été légèrement différent. Un commentaire rédigé à titre
personnel ne pose pas le problème d'un commentaire censé reflété le collectif.

Bref passons au fond du problème. Parce que le fond du problème qui est soulevé dans la fin du commentaire de marta c'est l'hypocrisie. Dans la réalité, en dehors de cette vitrine virtuelle, le
SCALP est toujours considéré comme un groupuscule qui ne sait que tapper et qui ne vaut pas mieux que l'extrême droite. Ce qui nous énerve c'est de voir des MJS dire ici que notre combat est le
même par exemple. Nous savons très bien que c'est du foutage de gueule, sur l'UNI nous avons fait le boulot de dénoncer ce syndicat et l'UNEF s'en réjouit, évidement le SCALP est bien utile quand
il s'agit de dire qu'on a le même combat, que l'UNI ca pue et que le tract sur l'UNI est génial mais quand ca passe à la pratique tout le monde sait très bien retourner sa veste et on laisse le sal
boulot au SCALP (ce n'est pas une victimisation juste une constatation réel). C'est cela que nous dénonçons, que notre blog, vitrine de l'antifascisme radical, de l'anticapitalisme du SCALP puisse
servir à des gens (qui en réalité n'ont rien de commun avec nous) pour se donner bonne conscience.

Nous assumons de ne pas avoir les mêmes combats que le MJS, le PS, le PCF et les Verts, etc... Mais malheureusement pour certain(e)s cela n'est pas réciproque. La question n'est pas la guerre
ouverte ou pas, on s'en fout, ce qui compte c'est de défendre nos idées, mais un peu d'honnêté ne serait pas mal non plus. Nous ne sommes pas là pour dire si ton engagement chez les Verts est ceci
ou cela mais reconnaît tout de même que politiquement les Verts et le SCALP ce n'est absolument pas la même chose. Il n'est pas non plus question de vrais anticapitalistes, de vrais antifascistes,
de faux ceci de faux cela, mais de cohérence dans les propos, nous sommes anticapitalistes radicaux voilà. A partir de là les organisations qui défendent le libéralisme ont déjà un gros point de
désaccord politique avec nous, c'est tout. Seulement là encore c'est une question de cohérence, l'histoire du SCALP, ses actions et ses idées sont assez d'éléments pour savoir ce que s'allier avec
nous implique un minimum.

Pour ce qui est de "notre" cortège ce n'est ni une volonté de récupérer des personnes ou une quelconque manoeuvre politique mais cela faisait plusieurs années que le SCALP n'avait pas défilé le 1er
mai, et par "notre" cortège il ne faut rien voir d'autre qu'un cortège SCALP fier d'avoir pu être présent et d'avoir pu prouvé son implantation politique. Un cortège rouge et noir voilà tout.

La question d'être allié ou ennemi ne doit pas se poser comme ça. Politiquement nous sommes (des 2 côtés) obligés de reconnaître que nous ne sommes pas d'accord et sur des sujets assez importants
comme l'anticapitalisme pour n'en citer qu'un.

Mais ce n'est pas ici que se règlera tout ça et ce n'est pas une chose simple (nos commentaires ne reflétant qu'une infime partie du débat à avoir).
Juste et nous le reprécisons : tout ce qu'il faut c'est une cohérence entre le discours habituel qui est très souvent que le SCALP n'est là que pour tapper et le discours virtuel qui lui devient
"on est vos amis le SCALP et on lutte pour les mêmes choses"
C'est agaçant de recevoir du soutien virtuel qui n'est justement que virtuel...
Nous assumons nos désaccords. Une union ou des projets communs SCALP / PS n'est tout simplement pas possible, et ça nous sommes catégorique, justement depuis 100 ans les luttes le prouvent et cela
nous paraît évident. Si chacun lutte dans son coin comme tu dis c'est tout simplement parce que nous ne sommes pas d'accord, que nous ne le serons jamais et pour des raisons assez évidentes et
profondes.

En ce qui concerne la biométrie nous ne sommes pas acteurs de cette campagne mais nous soutenons cette lutte anti-biométrie.

Comme dit un peu plus haut ce n'est qu'une partie du débat possible, et une fois de plus ce commentaire ne reflète que partiellement le SCALP.
Peut-être à une prochaine fois pour discuter de tout ça beaucoup plus précisément.


marta 20/05/2008 16:01

le drapeau de la souris verte était là par hasard, il n'y a rien de symbolique làs dedant. je te rapelle que le chat CNT n'a qu'une envie c'est de manger cette souris verte....
Comme les sociaux traites du MJS, la souris verte n'est pas un allié dans notre combat anticapitaliste et ne faisait pas partie de notre cortége.

Nous le repettons une DERNIERE fois. le SCALP critique politiquement le PS/MJS et nous l'assumons!
Ton arguement Cyril de l'unité est mauvais, et tu le sais pertinament. Nous nous unirons jamais avec les soc ni les autres de la gauche poubelle (PC, PRG, verts, MDC). Si les verts ont choisi les sirénes du libéralisme, bien à vous, mais sachez que nous non!

Sur ce, il ne faudrait pas que ce blog devienne le rendez vous des soc dem en mal de gauchisme...